Tendance marketing : Le snack content laisse place à du contenu plus long

Le domaine de la rédaction web est en perpétuelle évolution. D’un côté, les attentes des internautes concernant la qualité des textes ne restent pas figées dans le temps. De l’autre côté, les moteurs de recherche comme Google modifient souvent leurs critères de référencement d’un site web ou d’un blog. Il y a encore quelques années, le snack content (c’est-à-dire les contenus courts mais impactants) était très apprécié par les internautes et Google. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. En effet, les gens veulent accéder à des articles plus détaillés. Voici les secrets pour rédiger des contenus web en version longue.

Osez écrire des articles au-delà de 1000 mots

Le web est submergé de contenus en tout genre. Pour sortir du lot, les rédacteurs ont adopté la stratégie du snack content. L’objectif de ces articles courts est de faciliter l’assimilation des informations par les internautes. Mais le problème c’est que tout le monde a mis en place la même stratégie rédactionnelle. En effet, la longueur moyenne des articles partagés sur le web se situe aux alentours de 1000 mots. Les textes sont brefs. De ce fait, ils apportent un minimum d’informations sur un sujet donné. Pour se démarquer de ces blogs et de ces sites internet avec du snack content, la stratégie consiste à rédiger des articles plus longs d’environ 2000 mots à 2500 mots.

Approfondissez le sujet

Lorsqu’il s’agit de rédiger des contenus plus longs, les rédacteurs doivent soigner la qualité du texte. L’erreur consiste à vouloir atteindre à tout prix les 2000 à 2500 mots au risque de négliger complètement le caractère informatif de l’article. En effet, dès la lecture de l’introduction, les internautes risquent de s’arrêter immédiatement car ils jugent l’article peu intéressant. Pour rédiger des contenus longs et attrayants, la stratégie consiste à faire beaucoup de recherches. L’objectif est de traiter le sujet de manière plus approfondie et de produire des contenus fiables. À la lecture de l’article, les internautes pourront ainsi obtenir un maximum d’informations sur un domaine précis. D’ailleurs, ils seront plus enclins à partager un article de qualité sur les réseaux sociaux.

Boostez le référencement de votre article

En matière de référencement naturel, le secret réside dans le choix des mots-clés à utiliser lors de la rédaction des textes. Sur ce point, les contenus plus longs ont une longueur d’avance sur le snack content. En effet, avec une marge de 2000 mots, il est possible d’intégrer dans les textes plusieurs mots-clés basés sur un champ lexical plus étendu. Cet effort d’optimisation du référencement du texte est payant. En effet, l’article de blog ou le site internet aura un meilleur positionnement sur les moteurs de recherche.

Paul Morlet et la réussite dans le marché d’optique en France
Tendance 2021 : quand le marketing va miser sur la réalité augmentée